se-soigner.fr

Un site du Réseau
Renouvelable.com

Urticaire et allergie de la peau : les différents types d'urticaire

Chez l'adulte ou l'enfant, les crises d'urticaire avec démangeaisons sont un phénomène fréquent. Souvent d'origine allergique ou liée à un contact particulier avec la peau, cette maladie cutanée légère se soigne facilement.

L’urticaire provient d’une réaction chimique anormale au niveau des cellules de l’épiderme, se traduisant le plus souvent par une libération excessive d’histamine. Son origine est fréquemment de nature allergique. Il existe une grande variété d’urticaire, que l’on distingue par le facteur déclenchant la crise. Dans le tiers des cas, la cause reste inconnue.

Crédit photo : mycose peau traitement naturel

Urticaires alimentaires

Elles proviennent de l’absorption d’une boisson ou d’un aliment qui conditionne la libération de l’histamine (œufs, crustacés, fruits frais, alcool), qui contient directement de l’histamine (boissons et fromages fermentés) ou de la tyramine (épices, viandes faisandées, raisins). Certaines personnes sont aussi très sensibles aux colorants et conservateurs contenus dans la nourriture industrielle. Il ne s’agit pas d’une intoxication alimentaire, bien que certains symptômes soient semblables.

Urticaires médicamenteuses

Elles représentent à elles seules plus du tiers des cas identifiés. Parmi les médicaments les moins supportés par l’organisme, on trouve en général les antibiotiques, les anticoagulants, les antalgiques et les anti-inflammatoires. Certaines substances histamino-libératrices comme les bêtabloquants, la codéine ou la quinine provoquent fréquemment des crises d’urticaire.

Urticaires cholinergiques

Elles sont dues à la libération excessive d’acétylcholine dans les cellules nerveuses. Un effort trop intense, accompagné de sudation, en est la cause la plus fréquente.

Urticaires de contact

Les causes en sont innombrables. Parmi les plus fréquentes, on retrouve le contact des plantes (thuya, sapins, lierres, orties), des cosmétiques (surtout bon marché), des poils, squames d’animaux et acariens, des animaux à défense allergène (méduses), voire des simples conditions physiques de l’environnement (eau, soleil, froid). Les urticaires se distinguent des eczémas allergiques par le délai d’apparition des plaques prurigineuses (moins d’une demi-heure contre 48 heures). Dans les cas rares, elles s’accompagnent d’une crise d’asthme ou d’un choc anaphylactique.